samedi,15 mai 2021
AccueilA La UneCEMAC: Ona Ondo appelle à garantir la sécurité des travailleurs contre tout...

CEMAC: Ona Ondo appelle à garantir la sécurité des travailleurs contre tout effondrement socioéconomique

Comme chaque année, le monde célèbre la Journée internationale du travail ce 1er Mai 2021. Placée sous le thème « la solidarité est la clé de notre survie et de notre prospérité communes », cette journée a été l’occasion pour le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), Pr. Daniel Ona Ondo, d’inviter les Etats membres à mettre en œuvre des politiques garantissant la sécurité des travailleurs notamment en matière de protection surtout dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19. 

Si depuis la survenance de la crise sanitaire, les voyants macroéconomiques sont au rouge du fait de son impact sur l’activité économique, ce 1er mai aura été l’occasion pour le président de la commission de la CEMAC de saluer la bravoure des travailleurs qui « qui ont consenti et consentent d’énormes sacrifices pour lutter contre la Covid-19 ». 

Pour le président de la Commission de la CEMAC, cette pandémie aura eu un impact indéniable sur « la majorité des travailleurs de notre sous-région ». « En paralysant les diverses activités professionnelles, en ralentissant les activités des entreprises publiques et privées, elle a privé de millions de personnes de leurs moyens de subsistance quotidiens, rendant plus vulnérables ceux-là même qui étaient déjà précaires et en creusant davantage les inégalités sociales entre les travailleurs », a-t-il indiqué.   
Face à ce contexte de plus en plus difficile pour les travailleurs, le Pr. Daniel Ona Ondo a appelé à plus de solidarité envers les populations impactées par cette crise sanitaire mais surtout la mise en oeuvre par les Etats membres de véritables politiques d’appui « qui garantissent la sécurité des travailleurs contre tout risque d’effondrement socio économique, en veillant à la création des emplois décents, en étendant la protection sociale à toutes les branches de protection, en protégeant les droits des travailleurs et en restant continuellement à l’écoute de leur doléance », a martelé le président de la Commission de la CEMAC.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance