lundi,4 juillet 2022
AccueilA La UneCEMAC: l’exportation des grumes bientôt interdite dans le Bassin du Congo

CEMAC: l’exportation des grumes bientôt interdite dans le Bassin du Congo

Ecouter cet article

Du lundi 06 juin au vendredi 10 juin 2022 se tient à l’hôtel Hibiscus de Libreville un atelier régional des ministres du Comité régional d’industrialisation durable de la filière bois dans le Bassin du Congo (CRIB), ceux de l’Économie, des Finances et du Budget. Il sera question lors de cette rencontre de procéder à la validation des textes portant sur la fiscalité et la certification forestière, avant leur entrée en vigueur, le 1er janvier 2023, avec en toile de fond l’interdiction de l’exportation des grumes dans le Bassin du Congo.

Cet atelier fait suite à celui qui avait eu lieu le 18 septembre 2020, axé sur la mise en place d’un cadre institutionnel et règlementaire pour l’industrialisation de la filière bois dans le Bassin du Congo. Il s’agit donc pour les participants d’examiner et valider le cadre harmonisé des Directives régionales de fiscalité forestière; examiner et valider le projet de Décision portant sur les caractéristiques et la catégorisation des produits de bois transformés ou encore définir les normes prioritaires à harmoniser pour le bois transformé. 

Il faut souligner que l’ensemble de ces textes ont été adoptés par le Conseil des Ministres de l’UEAC, lors de sa 36ème session ordinaire, le 27 janvier 2021. Ainsi, du lundi 06 juin au vendredi 10 juin 2022, il s’agira d’adopter un certain nombre de projet qui passe du projet de Directive relatif à la fiscalité forestière incitative liée à la transformation plus poussée du bois adopté à celui de Certification forestière élaboré par la COMIFAC. 

Par ailleurs, il convient de rappeler que la date d’entrée en vigueur de la stratégie d’industrialisation durable de la filière bois dans le Bassin du Congo est fixée au 1er janvier 2023, avec l’application de la décision interdisant l’exportation des grumes. « La décision d’interdire d’exporter les grumes au 1er janvier 2023 entraînera inévitablement une baisse considérable des recettes fiscales forestières. C’est dans cette perspective que la Commission de la Cemac organise une série d’ateliers pour préparer les États à adapter leurs structures fiscales à cette nouvelle donne », a indiqué la direction du développement industriel, des mines et du tourisme de la commission.

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Pub - Batidays- BATIPLUS
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x