vendredi,15 janvier 2021
Accueil A La Une CEMAC: les réunions statutaires de la Commission prévues pour ce mois de...

CEMAC: les réunions statutaires de la Commission prévues pour ce mois de janvier

Organe exécutif de la communauté, la Commission CEMAC devrait dans les prochaines semaines organiser à la fois le Comité Inter-Etats et le Conseil des ministres de l’Union des États d’Afrique centrale (UEAC). C’est ce qu’a annoncé son président, le Pr Daniel Ona Ondo, en marge d’une audience accordée ce mercredi 13 janvier à Désiré Owono Menguele, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun auprès de la République de Guinée-Equatoriale.

Avec pour objectif principal de se pencher sur les questions relatives au budget de la Communauté pour l’exercice 2021 et sur les mesures visant à assurer la relance économique de la sous-région, le Comité Inter-Etats et le Conseil des ministres de l’Union des États d’Afrique centrale (UEAC) devraient se tenir courant janvier 2021. C’est ce qu’a annoncé le Pr. Daniel Ona Ondo en marge d’une rencontre ce mercredi 13 janvier avec Désiré Owono Menguele, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun auprès de la République de Guinée-Equatoriale.

En effet, dans un contexte de forte tension budgétaire et de baisse des prix des produits de base sur les marchés internationaux, ces rencontres qui marquent le début du nouvel exercice, devraient également aborder les questions relatives au processus d’intégration de la zone CEMAC, mais également la résurgence de la pandémie de Covid-19, l’état financier actuel et les différents projets intégrateurs qui ont notamment permis de mobiliser des fonds lors de la Table ronde de Paris.

Entre nécessaire mobilisation des financements en vue de mettre en oeuvre des projets prioritaires dans les différents Etats, et opportunités liées à l’engagement et aux promesses d’engagements de nombreux partenaires, ces rencontres devraient offrir de nouvelles perspectives à une zone CEMAC à la croisée des chemins, et qui devra nécessairement changer de paradigme au risque de s’exposer aux nombreux risques exogènes qui pèsent sur l’économie mondiale.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Bestheinfusion