mercredi,28 octobre 2020
Accueil Derniers articles Cemac : les chefs d’Etat saluent le «redressement global de la situation...

Cemac : les chefs d’Etat saluent le «redressement global de la situation macroéconomique de la zone»

Réunis à Yaoundé au Cameroun ce vendredi 22 novembre pour un sommet extraordinaire, les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ont analysé avec minutie à la fois la situation économique, financière et monétaire de la zone, et ses perspectives. Il en ressort que la situation macroéconomique s’est globalement redressée, à l’image de la reconstitution des réserves de changes communautaires. 

Marqué par la présence de Akinwumi Adesina président de la Banque africaine de développement (BAD), Mahamat Abbas Tolli gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale et par celle du Pr Daniel Ona Ondo président de la Commission de la Cemac, la réunion au sommet des chefs d’Etat qui s’est tenue à Yaoundé ce vendredi, a permis à ces derniers d’analyser la situation économique globale zone. 

En effet, échangeant sur les nombreux points à l’ordre du jour, les chefs d’Etat de la Cemac ont principalement salué le redressement global de la situation macroéconomique de la zone, marquée par le retour à une croissance économique positive, la maîtrise de l’inflation et une réduction des déficits budgétaires. Ces derniers, se sont également félicité de la reconstitution des réserves de change communautaires. 

Outre ces questions d’ordre macroéconomique, les chefs d’Etat de la Cemac, ont renouvelé leur engagement solidaire visant à faire de cet espace, un ensemble économique émergent, à travers l’accélération de la réalisation des infrastructures d’intégration nécessaires à la promotion d’un développement économique et social inclusif, sujet également abordé un jour plus tôt lors du conseil des ministres de la zone. 

Bien décidé à poursuivre les réformes institutionnelles et la mise en oeuvre des mesures appropriées au sein de la BEAC, ils ont plaidé pour la mise en oeuvre de politiques monétaires efficaces, mais aussi une application judicieuse, concertée, rigoureuse et améliorée de la réglementation de change communautaire. Un ensemble qui permettrait de préserver la stabilité financière de la Cemac, tout en consolidant le système bancaire de la zone. 

Représenté à cette rencontre par le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale en l’absence du président Ali Bongo Ondimba, le Gabon s’est joint à l’ensemble des pays présents pour saluer les contributions financières et techniques des bailleurs de fonds, en l’occurrence celle du FMI, de la Banque Mondiale, de la BAD, de l’Union Européenne et de la France. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion