lundi,6 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneCEMAC: le Gabon hôte de la 8ème session du Conseil communautaire de...

CEMAC: le Gabon hôte de la 8ème session du Conseil communautaire de la Concurrence

Ecouter cet article

C’est à Libreville au Gabon que s’est ouverte ce mercredi du 7 décembre 2022  la 8ème session du Conseil communautaire de la concurrence de la sous-région (CCC-CEMAC). Censée se poursuivre jusqu’au 12 décembre prochain, ladite rencontre, présidé par le président de la commission nationale de la concurrence Cameroun Boumsong Leopold Noel, permettra de scruter le fonctionnement de cette organisation, d’émettre des avis sur l’ensemble des notifications des opérations de concentration économique.

À pied d’œuvre dans les questions inhérentes à ses missions régaliennes sur le territoire national, la Direction générale de la Concurrence et de la Consommation n’est pas moins active dans les questions communautaires qui ont un effet direct sur le fonctionnement dudit secteur. Ainsi, ce mercredi 7 décembre 2022, le Directeur général de cette administration chargée d’assurer et garantir une concurrence saine et loyale dans le marché, a procédé au lancement de la 8ème session du Conseil Communautaire de la Concurrence en zone CEMAC.

Dans son allocution d’ouverture, le Commissaire au Marché Commun de la CEMAC a fixé le cap des travaux. Selon Michel Niama, il sera question « d’émettre des avis sur toutes les notifications des opérations de concentration économique et de faire le point des opérations réalisées sans accord préalable ». Pour sa part, Luther Steeven Abouna Yangui a mis un accent sur le fonctionnement de cette organisation. Pour le Directeur général de la DGCCRF, l’heure est donc venue d’en faire collégialement le diagnostic.


Il est judicieux de préciser que cette 8e session du Conseil Communautaire de la Concurrence en zone CEMAC sera l’occasion pour chaque Etat-membre de prendre une part active dans l’élaboration d’une feuille de route révisée. Et cela passe par l’effectivité « d’un bilan des enquêtes simples sectorielles dans les domaines des télécommunications, des transports et de l’énergie ». Rappelons que la session précédente tenue à Malabo était orientée vers l’état d’avancement des enquêtes sectorielles mais également des négociations sur le protocole de concurrence de la ZLECAF.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x