samedi,25 septembre 2021
AccueilA La UneCEMAC: le conseil des ministres de l'UEAC planche sur la situation économique

CEMAC: le conseil des ministres de l’UEAC planche sur la situation économique

Ecouter cet article

Réunis par visioconférence ce mardi 10 août 2021 pour une session extraordinaire, les ministres de l’Économie et des Finances de l’Union Economique d’Afrique Centrale (UEAC) vont plancher sur la situation économique de la zone. Entre troubles liés aux retombées de la pandémie de covid-19 et évaluation de l’environnement macroéconomique, ces derniers vont ainsi évaluer les différentes possibilités, perspectives de reprise et surtout la synergie des mécanismes à mettre en œuvre.

Fortement plombés par la pandémie de covid-19 et la chute des prix du pétrole qui ont durement touché leurs économies respectives, les pays membres de l’Union Economique d’Afrique Centrale (UEAC) sont en quête de nouvelles perspectives de croissance. C’est donc dans ce contexte que les différents ministres de l’Économie et des Finances de ces différents pays se sont réunis ce lundi 10 août 2021 autour d’Alamine Ousmane Mey, président en exercice du conseil des ministres de l’UEAC.

En effet, conscient du fait que la pandémie de covid-19 a anéanti des années de progrès réalisés notamment grâce à la mise en œuvre de réformes économiques et structurelles aussi bien dans le cadre du PREF-CEMAC que des programmes financiers avec le FMI, les ministres de l’Économie de la zone vont donc plancher une nouvelle fois sur les solutions à court et moyen termes. L’urgence étant dans un premier temps de rétablir les équilibres budgétaires afin de dégager les marges de manœuvre nécessaires pour favoriser le retour de l’investissement.

Avec en ligne de mire, une coopération économique plus accrue notamment eu égard à l’opérationnalisation  de la zone de libre échange continentale (Zlecaf) depuis le 1er janvier dernier, cette session extraordinaire devrait également permettre aux différents Etats membres de proposer une stratégie commune. Stratégie basée essentiellement sur la synergie des forces en présence, partant du constat que chacun des pays membres de l’UEAC devrait ou a déjà reçu, un soutien financier de la part du FMI.

A noter que la coopération monétaire sera également en bonne place lors des échanges, puisque la réforme de la coopération monétaire avec la France est une partie intégrante de la stratégie communautaire de sortie de crise. Une stratégie de transformation structurelle des économies de la CEMAC dont l’indépendance des banques centrale est plus que jamais un élément clé.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop