dimanche,27 novembre 2022
AccueilA La UneCEMAC: la BEAC dit niet à la cryptomonnaie 

CEMAC: la BEAC dit niet à la cryptomonnaie 

Ecouter cet article

L’adoption de la loi régissant la cryptomonnaie en République centrafricaine n’a pas manqué de susciter des réactions auprès des institutions de la sous-région. C’est le cas du gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, qui dans un courrier daté du 29 avril dernier, a laissé entendre que la cryptomonnaies n’était pas admise comme monnaie au sein de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cemac). 

En effet, dans son courrier adressé au ministre centrafricain des Finances, le gouverneur de la Banque des Etats de L’Afrique centrale (BEAC) voit d’un mauvais œil l’adoption de la loi régissant la cryptomonnaie en République centrafricaine. Il relève que ces nouvelles dispositions remettent clairement en cause « les accords de coopération monétaire en vigueur en Afrique centrale ». 

Abbas Mahamat Tolli a relevé que « la consécration par l’Etat centrafricain sur son territoire d’une monnaie officielle autre que celle ayant cours légal dans la CEMAC, est problématique au regard des dispositions communautaires applicables en matière de régime de l’émission monétaire et de politique monétaire ». Il a rappelé que  l’Union monétaire en vigueur dans la Cemac résulte d’accords internationaux et communautaires régulièrement ratifiés, qui ont vocation à primer sur toute loi nationale ou disposition d’ordre interne contraire.  

Faut-il rappeler que les cryptomonnaies sont des actifs numériques virtuels qui reposent sur la technologie de la blockchain à travers un registre décentralisé et un protocole informatique crypté? Leur valeur se détermine uniquement en fonction de l’offre et de la demande. Les crypto-actifs ne reposent pas sur un tiers de confiance, comme une banque centrale pour une monnaie.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x