mardi,27 septembre 2022
AccueilA La UneInstitut Ucac-Icam: deux campus d’ingénierie à Douala et Pointe-Noire au service d’une...

Institut Ucac-Icam: deux campus d’ingénierie à Douala et Pointe-Noire au service d’une pédagogie innovante et distinctive

Ecouter cet article

Fondée à Lille en 1898 par une famille d’industriels, l’Icam défend depuis sa création des valeurs intrinsèques qu’elle s’attache à cultiver dans toutes ses composantes. Une ambition perceptible par la mise en place d’une douzaine de campus de référence en France et à l’étranger, notamment à Douala au Cameroun et à Pointe-Noire au Congo-Brazzaville en partenariat avec l’Université catholique d’Afrique centrale (Ucac). Des établissements qui offrent des formations d’ingénieur par apprentissage à Pointe-Noire, et un cycle d’ingénieur en alternance, à Douala, dans ce qui constitue l’institut Ucac-Icam. 

En effet, c’est dans l’optique de développer une offre de formation scientifique que l’aventure de cet établissement a débuté en 2002 à Pointe-Noire puis à Douala en 2004, à moins d’une heure par avion de Libreville la capitale gabonaise. Dès l’ouverture les deux établissements étaient hébergés dans les locaux de Total à Pointe Noire et de Perenco à Douala, avant l’inauguration des deux campus. Ces deux pôles de formation à la pointe de l’innovation sur le plan pédagogique accueillent des étudiants en provenance de plusieurs pays d’Afrique centrale notamment le Congo, le Cameroun, le Tchad, la République centrafricaine et le Gabon.

 

Ainsi, chaque année ce sont 60 étudiants issus de ces pays qui suivent le parcours « historique » en l’occurrence un premier cycle s’appuyant sur un BTS en maintenance industrielle à Pointe-Noire au Congo-Brazzaville, et trois ans de cycle ingénieur en alternance, à Douala au Cameroun. Une véritable innovation qui conforte d’ailleurs la politique d’intégration sous régionale impulsée par les chefs d’Etats et de gouvernements de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC). 

Soucieux de renforcer son offre de formation, de nouvelles filières ont vu le jour. Ainsi, à Douala, les étudiants peuvent s’inscrire depuis 2013 en « formation d’ingénieur en génie des procédés », qui forme des ingénieurs pour les industries agroalimentaires notamment. Depuis 2019, l’Icam a créé un troisième campus à Kinshasa en République démocratique du Congo sous le nom de Faculté d’ingénierie ULC-Icam avec une formation d’ingénieurs généraliste basé sur « un cursus interculturel alliant expérimentation et conceptualisation grâce à des méthodes comme les PBL – Problem Based Learning » désigné « Parcours Ouvert ».

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x