lundi,18 octobre 2021
AccueilA La UneCEMAC: Afreximbank lâche 280 milliards au profit du système bancaire

CEMAC: Afreximbank lâche 280 milliards au profit du système bancaire

Ecouter cet article

Après avoir consolidé son ancrage continental avec l’ouverture récemment d’un bureau régional pour l’Afrique centrale à Yaoundé, au Cameroun, la Banque africaine ‎‎d’import-export (Afreximbank) a annoncé un programme de financement des banques des six pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac). Portant sur un montant de 280 milliards de FCFA, celui-ci devrait consolider les actifs des banques commerciales de la zone. 

Bien décidé à promouvoir le commerce intra-africain mais également à soutenir les projets intégrateurs, la Banque africaine ‎‎d’import-export (Afreximbank) s’apprête à lancer un programme de financement à destination des banques des six pays membre de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac). Lancé quelques semaines après l’inauguration de son siège régional à Yaoundé au Cameroun, ce programme devrait renforcer la position de l’institution chinoise.

En effet, visant à soutenir le financement du commerce dans la sous-région à travers une stratégie d’intensification des activités commerciales et les investissements, ce programme d’un montant de 280 milliards de FCFA, devrait en plus de consolider les actifs des banques commerciales de la zone, soutenir le financement des Petites et moyennes entreprises (PMEs). Une aubaine pour celles-ci au regard notamment des difficultés post covid-19 qu’elles rencontrent.

Partant du principe que « les banques commerciales jouent un rôle important dans la facilitation et la promotion du commerce, un ingrédient essentiel de la croissance économique (…) ce programme annoncé sert à démontrer l’engagement de la Banque à soutenir les efforts de la Cemac pour accroître sa capacité commerciale », comme l’a déclaré ‎‎ René Awambeng, responsable mondial des relations clients d’Afreximbank, ce programme devrait par ailleurs, renforcer les investissements dans des projets infrastructurels dans l’optique de promouvoir le commerce intra africain.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop