CEEAC : vers la mise en place d’une zone de libre-échange

Réuni en conclave depuis le 25 avril dernier, le Conseil des ministres de la Communauté économique de Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a passé en revu les grandes réformes qui devrait permettre de dynamiser cet espace économique commun. Au nombre des résolutions en discussion durant cette rencontre, la mise en place d’une zone de libre-échange dans la CEEAC.

S’achemine-t-on vers la mise en place de la zone de libre-échange longtemps laissée​ en suspens? C’est du moins ce qu’on pourrait penser après le conclave de Libreville qui s’est achevé ce samedi 27 avril, ou les experts des différents Etats membres et les ministres des pays membres de la CEEAC ont longuement évoqué la question.

Durant ces 3 jours de travaux, les discussions portaient sur les réformes institutionnelles, la Zone de libre-échange, les questions budgétaires et financières et une communication sur la situation politique en République Démocratique du Congo (RDC).

Concernant les réformes institutionnelles, le Conseil des ministres a convenu de soumettre à  Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la CEEAC, un projet de décision portant création, organisation et fonctionnement du Comité de pilotage et ses mécanismes de fonctionnement. A cet effet, les ministres ont insisté sur la nécessité de se conformer à la feuille de route élaborée, aux fins d’accélérer le processus de réforme de la CEEAC.

En outre, lors de cette 7ème session extraordinaire du conseil des ministres de la CEEAC, le principe de création d’une zone de libre-échange longtemps en discussion a été adopté. Suivant la feuille de route élaborée par ce dernier, la mise en oeuvre de ces réformes devra couvrir la période allant de mai 2017 à  août 2018.

Laissez votre avis