CEEAC: Les chefs d’Etat attendus à Libreville pour un sommet sur la sécurité

Chefs d'Etat et gouvernement des pays membres de la CEEAC © D.R

La capitale gabonaise abritera le 6 mars prochain, un sommet du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX). A l’occasion de sa tournée dans les pays membres de de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), Ali Bongo Ondimba a invité ses homologues à se rendre à Libreville.



Les problèmes multiformes, notamment d’ordre politico-sécuritaire, que connaît la sous-région Cemac, notamment la République démocratique du Congo (RDC) et la République centrafricaine (RCA) justifie l’urgence de la tenue ce sommet de la COPAX.

L’Afrique centrale est une zone en ébullition où la quasi-totalité des pays sont confrontés à une crise sociopolitique et économique. A cela, il faut ajouter la menace terroriste sans cesse grandissante dans la région du Lac Tchad, où le Cameroun et le Tchad, deux Etats membres de la CEEAC sont régulièrement attaqués par la secte nigériane Boko Haram.

La recherche des voies de sortie de crise, sera donc au menu de ce sommet du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX) prévu se tenir à Libreville le 6 mars prochain.

Laissez votre commentaire