CEEAC: Ali Bongo veut trouver des solutions aux crises qui minent la sous région

Ali Bongo João Gonçalves, le 15 février 2018 © DCP

Après le Rwanda, Ali Bongo Ondimba s’est rendu ce jeudi 15 février 2018 à Luanda en Angola où il s’est entretenu avec son homologue João Manuel Gonçalves Lourenço,  dans  le  cadre  d’une  visite de travail axée sur la recherche des solutions aux crises qui minent la sous région. 

Deuxième étape de son périple dans la sous-région, Ali Bongo Ondimba a au cours de cette visite eu un tête-à-tête avec João Manuel Gonçalves Lourenço. Occasion pour les deux chefs  d’Etat  d’aborder des questions d’intérêt commun liées notamment à  la paix et à la sécurité dans cette partie du continent, mais aussi des questions d’ordre économique. 

Face aux crises auxquelles la sous-région est confrontée, le président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) a également  tenu à s’imprégner de l’expérience de l’Angola dans le règlement des conflits afin  de trouver des solutions endogènes et pérennes aux nombreuses crises qui minent l’Afrique centrale et altèrent son bon fonctionnement.

Par ailleurs, la redynamisation des liens politiques et économiques a été au centre des discussions entre les Présidents gabonais et angolais. En effet, les deux hommes qui partagent une vision commune en matière de sécurité maritime, de développement sous-régional et de diversification de leurs économies dans l’optique de créer plus d’emplois, ont émis le vœu de mettre en œuvre des actions de renforcement de la coopération  bilatérale entre  leurs  deux pays.

Après l’Angola, il se rendra le 17 février prochain au Congo (Brazzaville), troisième étape de  sa  tournée  africaine dans quatre Etats membres de la CEEAC.

Avec DCP 

Laissez votre commentaire