vendredi,17 septembre 2021
AccueilA La UneCEEAC: Ali Bongo plaide pour une position commune sur la vaccination contre...

CEEAC: Ali Bongo plaide pour une position commune sur la vaccination contre le covid-19

Ecouter cet article

Ce vendredi 30 juillet 2021, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a pris part à la 19ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des  Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC). Dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée au covid-19 et à la problématique sécuritaire, le numéro un gabonais a plaidé pour une réponse commune afin de lutter efficacement contre ces deux fléaux. 

Lors de cette réunion présidée par le président en exercice de la CEEAC Denis Sassou Nguesso en présence du Représentant Spécial du Secrétaire  Général des Nations Unies pour l’Afrique Centrale,  Chef de l’UNOCA, François Louncény Fall, il était  question de faire le point de la situation politique et sécuritaire de l’Afrique Centrale et la  mise en œuvre du processus d’Intégration Régionale. Occasion pour Ali Bongo Ondimba d’interpeller ses pairs sur la nécessité d’apporter des réponses concrètes à ces problématiques. 

D’ailleurs, il a relevé, concernant la crise sanitaire, qu’il était nécessaire d’apporter « une réponse globale et intégrée, en relation avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux ». A cet effet, il a réitéré le soutien du Gabon aux projets relatifs à la  position commune sur la vaccination contre le covid-19  et l’opérationnalisation de l’Organisation de la Santé de  l’Afrique Centrale (OSAC).  

« La mise en œuvre de ces projets devrait nous permettre de  relever les défis en matière de coordination régionale de  santé, ainsi que de production, d’acquisition et de  communication vaccinale », a indiqué le chef de l’Etat. Concernant la problématique sécuritaire, Ali Bongo Ondimba, tout en relevant les défis sécuritaires de la région d’Afrique centrale, a indiqué que la contribution de cette région « sur les  questions de paix et de sécurité internationales a tout  naturellement une plus-value à apporter sur la table du  Conseil de Sécurité des Nations Unies ».

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Enami Shop