Ceca-Gadis se prépare à l’arrivée de Carrefour et Auchan

© Jeune Afrique

Marquer son territoire!” C’est la stratégie choisie par le groupe gabonais de la grande distribution Ceca-Gadis, pour se préparer à l’installation de deux nouveaux concurrents de taille, les enseignes de grande distribution, Carrefour et Auchan.

Si le cabinet de conseil américain a classé le Gabon parmi les marchés les plus prisés d’Afrique, cela explique à coup sûr pourquoi les deux enseignes françaises veulent se faire une place sous le soleil gabonais. Mais leurs  arrivées vont profondément bousculer le secteur de la grande distribution dans ce pays où l’ordre semble bien établi. Et, Ceca-Gadis, en bon leader sur le marché, a d’ores et déjà mis en place une stratégie de développement afin de mieux faire face à la nouvelle concurrence.

Innover. Voilà à quoi se résume sa stratégie. En effet, l’enseigne numéro un au niveau local a frappé un grand coup, en proposant à sa clientèle une large sélection de crêpes, pizzas, viennoiseries préparées sur place. «Cela était devenu une nécessité au regard des exigences de notre clientèle dont les habitudes évoluent avec le temps. Et nous nous adaptons», avait alors confié son PDG Michel Essonghe à Jeune Afrique.

Par ailleurs, le groupe a organisé la modernisation d’une grande partie de ses points de vente, dont certains sont appelés à monter en gamme comme Gaboprix, qui s’appelleront désormais Cecado. Mais à l’heure où la crise économique semble toucher l’ensemble du territoire, Ceca-Gadis, premier acteur économique hors secteur minier et pétrolier, n’a pas hésité à investir plus de 30 milliards de F CFA ces trois dernières années dans les magasins, la logistique et l’acquisition de logiciels pour la gestion des données et des entrepôts. Sans compter que le groupe prépare l’ouverture de trois nouveaux magasins, dont les coûts sont évalués à plus de 12 milliards de FCFA.

Ceca-Gadis, avec plus de 150 magasins et 2000 employés, détient le réseau le plus important du pays, mais l’arrivée des deux nouveaux concurrents changera-t-elle la donne?



Laissez votre commentaire