Caroil Gabon : l’ONEP menace d’entrer en grève

Un RIG de la société Caroil Gabon © D.R

Le sous-traitant pétrolier installé à Port-Gentil, dans la province de l’Ogooué Maritime, est en passe de voir ses activités paralyser par l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), à partir du mardi 31 octobre prochain pour une durée d’au moins cinq jours.

En effet, c’est dans une lettre datée du 25 octobre 2017, signée du secrétaire général adjoint chargé de la négociation et de la réglementation de l’ONEP, que Alain Mounguengui Oyembo a saisi la Direction générale de la société Caroil Gabon pour lui notifier un préavis de grève qui prendra effet le mardi 31 octobre prochain à 23 heures 59.

Faisant constater à la directrice générale de Caroil Gabon la non régularisation de plusieurs points du cahier de charge transmis depuis 2014 et relancé en Avril 2017 et qui demeure sans résultats, ainsi que le non-respect du procès verbal du 25 avril 2017, l’ONEP a  précisé que passé ce délai,elle se réserve «le droit de lancer, en guise d’avertissement, une grève d’une durée de 5 jours dans toutes les installations où opère la société Caroil au Gabon».

L’organisation syndicale exige de l’employeur «la revalorisation de la prime de chantier de 448 francs à 6 000 francs par jour, le calendrier de réunions mensuelles entre la Direction général et les délégués du personnel, la mise en place du CPCES et CSST conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur et au procès-verbal du 25 avril 2017».

En attendant une ouverture des négociations, l’Organisation nationale des employés du pétrole a fait suivre copie de la lettre à l’inspecteur spécial du travail chargé du secteur pétrolier.

Laissez votre commentaire