Carburants : augmentation des prix à la pompe en perspective !

© D.R

La Direction générale des Caisses de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) serait en désaccord avec le ministère du Budget et des comptes publics. La raison de la brouille serait que la CAISTAB ne veut plus supporter toute seule le coût du transport du fuel vers les stations d’essence nous confie Gaboneco.



C’est au cours d’une réunion que l’opposition entre les deux services a atteint son paroxysme. Nos confrères nous rapportent que : «Les positions sont inconciliables entre Ismael Ondias Souna, Directeur général de la Caisse Nationale de Stabilisation et de péréquation (CaisStab) et Mathias Otoungha Ossibadjouo, Ministre du Budget et des comptes publics». Cette situation aurait conduit l’ensemble des transporteurs évoluant dans le secteur dans une situation d’incertitude inqualifiable. «Ils ont décidé de paralyser l’activité en stationnant purement et simplement leurs camions citernes» précise Gaboneco.com.

La CAISTAB évoque la crise économique comme principale raison. Elle estime ne plus être apte à payer la redevance des transporteurs d’hydrocarbures. Une situation qui à terme pourrait plonger le pays dans une pénurie sans précédent avec des risques de dérèglement dans le secteur. Des transporteurs qui risquent d’être à la merci des distributeurs. Lesquels distributeurs risquent de fixer selon leur bon vouloir les prix à la pompe. «Ce qui va sans aucun doute entraîner de gros désagréments voire une inflation des carburants» conclut le site.

Laissez votre commentaire