jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneCapello Gate: Serge Ahmed Mombo balaie d'un revers de la main les...

Capello Gate: Serge Ahmed Mombo balaie d’un revers de la main les accusations de Romain Molina

Ecouter cet article

Nouvelle cible de la vaste enquête menée par le journaliste d’investigation français Romain Molina, le Président de la Ligue de Football de l’Estuaire (LFE), actuellement à Yaoundé avec la sélection A, a tenu à répondre aux sanglantes accusations portées sur sa personne. En effet, dans une publication via son compte Facebook, Serge Ahmed Mombo, a indiqué n’avoir « jamais été au centre de ces basses besognes » qui seraient dues à « une cabale médiatique ».

C’est sur un ton quasi hilarant que Serge Ahmed Mombo dit avoir perçu le récent article du très sérieux média britannique The Guardian qui l’accuse d’être un prédateur sexuel en complicité avec le Président de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) Pierre Alain Mounguengui. « J’ai voulu en rire mais les faits sont trop graves pour laisser passer », a-t-il laissé entendre de prime abord. Avant de dénoncer un acharnement injustifié contre sa personne.

« Je ne suis pas du tout surpris par cette cabale médiatique au lendemain de ma réélection à la tête de la Ligue de Football de l’Estuaire et à la veille du renouvellement du Comité Exécutif de la Fegafoot », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter « les archives sont là pour démontrer que cette action de déstabilisation des mêmes auteurs ne date pas d’aujourd’hui […] Il n’est pas éthique de salir les gens  pour occuper une fonction », fustige-t-il. Autrement dit, il ne s’agirait que de vaines tentatives de ses détracteurs.

Par ailleurs, Serge Ahmed Mombo a tenu à préciser qu’il n’a jamais été lié à l’encadrement des jeunes pouces du football gabonais, n’en déplaise à Brice Makaya, qui a soutenu cette thèse. « Il faut d’abord reconnaître que je suis intendant de l’équipe nationale depuis 2014 et je ne m’occupe pas de l’équipe des jeunes à moins de me prouver le contraire », a-t-il martelé. Puis de soutenir « je n’ai jamais été au centre de ces basses besognes que je condamne avec la dernière énergie.Je vais user de tous les moyens de droit pour laver mon honneur dans cette affaire », a-t-il conclu. Il reviendra dès lors à Romain Molina de soutenir ses allégations par des éléments matériels. Ce qui n’est pas le cas jusqu’à présent !

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop