jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneCapello Gate: le ROLBG s’oppose à l’appel à témoin de la Fegafoot

Capello Gate: le ROLBG s’oppose à l’appel à témoin de la Fegafoot

Ecouter cet article

L’appel à témoin lancé par la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) dans le cadre du scandale qui secoue depuis plusieurs jours le monde du sport roi n’aura pas été du goût de tout le monde. C’est le cas du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon (ROLBG) qui s’est dit opposé à cette démarche appelant dans le même temps à la démission du staff dirigé par Pierre Alain Mounguengui. 

C’est par la voix de son président Georges Mpaga que cette organisation de la société civile a tenu à interpeller l’opinion sur l’actualité relative au scandale des abus sexuels qui touche le football gabonais. Occasion pour elle de réagir à la dernière sortie de la Fegafoot qui, dans un communiqué, a lancé « un appel aux présumées victimes d’abus sexuels et de viols pour les séances d’auditions ». 

Réagissant à cette communication pour le moins ambiguë, le  Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon a balayé d’un revers de la main cet appel indiquant qu’elle était l’une des « organisations reconnue par la communauté internationale pour diligenter des enquêtes sur les atteintes aux droits de l’Homme ».

« Les victimes des agressions sexuelles dans le Football gabonais ne peuvent absolument pas être écourtées par leurs bourreaux. La FEGAFOOT fait partie du problème à une grande échelle . Elle est complice d’Assoumou Eyi et du réseau de prédateurs sexuels qu’il dirigeait », a martelé Georges Mpaga. Dans le même élan, cette organisation de la société civile a appelé à la démission « Pierre Alain Mounguengui et tout son bureau ». 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop