Canal+ Gabon s’explique sur la polémique autour son décodeur HD

Chrismain Babala, Responsable Communication Canal + Gabon © D.R

Depuis plusieurs jours, la grogne monte chez les abonnés de l’opérateur Canal+, entraînant même le lancement d’une campagne sur les réseaux sociaux visant à boycotter les produits de cette entreprise de distribution de programmes télévisés et plus particulièrement son nouveau décodeur HD jugé très onéreux. Faisant donc suite à cette polémique Canal+ Gabon par le truchement de son département communication a tenu à apporter des clarifications sur ce malentendu.

Lancé le 23 février 2018 au Gabon, le nouveau décodeur haut définition de Canal+ semble quelque peu boudé par sa clientèle qui estime son coût très élevé. Les abonnés font remarquer que ce même décodeur serait échangé en France gratuitement, donnant l’impression d’une pratique du deux poids deux mesures. Des affirmations balayées d’un revers de la main par le groupe, qui estime que la mise en commercialisation de ce produit innovant répond à sa volonté d’offrir une meilleur qualité de services à ses abonnés.

Ainsi, concernant le coût du décodeur, le département communication de Canal+ Gabon explique que contrairement à ce qui se dit, le changement de décodeur n’est pas obligatoire et qu’il est proposé à tous les abonnés à un tarif préférentiel de 25 000 au lieu de 35 000 Fcfa pour des non-abonnés dans toutes les filiales africaines du groupe.

La fixation de ce prix est du reste très objective, car l’entreprise subventionne le décodeur pour ses abonnés, ce qui constitue un investissement lourd, mais nécessaire puisqu’il permet à un maximum d’entre eux de profiter de cette nouvelle technologie avec 23 Chaînes en HD. D’ailleurs nombreux disent être satisfait de ce nouveau produit qui améliore considérablement l’expérience télévisée avec une qualité d’image et de son exceptionnelle, et un accès à de nouveaux services.

Sur la comparaison de la gratuité de l’échange entre la France et l’Afrique, il faut préciser que la situation n’est pas la même. En effet, en Hexagone, le décodeur, n’est pas mis à disposition des abonnés gratuitement, puisqu’il est loué à 6 € par mois, soit 47 000 Fcfa environ par an, pour un engagement de 1 ou 2 ans. Le décodeur Ultra HD qui vient d’être lancé en France répond à ces mêmes conditions, et n’est donc pas changé gratuitement, comme certains l’affirment sur les différents réseaux sociaux.

Pour rappel, le nouveau décodeur HD de Canal+ offre une résolution d’image 4 fois supérieure à celle d’une image en qualité standard et la pureté du son qualité Dolby procure une expérience plus enrichissante. Une offre qui vaut donc le modeste prix pratiqué par l’opérateur.

Laissez votre commentaire