CAN U-17 : Port-Gentil et Franceville accueilleront la compétition

Initialement prévue à Madagascar, l’édition 2017 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des cadets (moins de 17 ans) se déroulera bel et bien au Gabon, du 21 mai au 4 juin de l’année en cours.

Selon la Confédération africaine de football (CAF), « la Can Total des cadets devait se tenir à Madagascar mais en raison du retard pris dans la préparation du tournoi, et en conformité avec le cahier des charges, il avait été décidé de lui en retirer l’organisation».  Ce retrait profite donc au Gabon qui s’était porté candidat pour l’organiser dans l’hypothèse d’un retrait de l’organisation à l’île malgache. Toujours selon la CAF, «Deux pays avaient fait acte de candidature» à savoir, le Gabon et le Soudan. Au terme des votes, « le Gabon a été désigné pays-hôte par 8 voix contre 6 ».

Les villes qui abriteront la compétition sont celles de Port-Gentil et de Franceville, qui avaient déjà accueilli la CAN Total 2017 avec Libreville et Oyem. Les infrastructures qui ont été construites pour l’occasion de la CAN des seniors vont donc servir pour celle des cadets.

Ainsi, après le marathon, la CAN Totale 2017, la tropicale Amissa Bongo, le Gabon va encore une fois, organiser un événement ludique en l’espace de quelques mois, dans un contexte économique difficile que les autorités elles-mêmes ne cessent de rappeler. Le contexte sociopolitique n’est pas non plus en reste. La crise post-électorale n’a pas fini de faire parler d’elle et sur le front social, le pays est marqué par plusieurs grèves dont celle du corps enseignant, qui paralyse le secteur de l’éducation.

Nous sommes donc en droit de nous demander où est le sens des priorités ? Mieux, la CAF devrait aussi prendre ces facteurs en compte avant d’attribuer ses compétitions. Le football, le sport doit être un facteur de développement et non le contraire.

Laissez votre avis