mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneCAN 2021 : les Panthères sortent la tête haute

CAN 2021 : les Panthères sortent la tête haute

Ecouter cet article

Auteures d’une nouvelle prestation époustouflante face aux Étalons du Burkina-Faso ce dimanche pour le compte des huitièmes de finale de la complétion, les Panthères n’auront pas démérité. Mieux, en dépit des nombreux faits de jeux en leur défaveur et d’un arbitrage clairement scandaleux, les coéquipiers de Bruno Ecuele Manga et Jean Noël Amonome, tous deux héroïques à l’image du reste de l’équipe, ont montré de très belles choses, sortant de cette CAN la tête haute et le poing levé.

On leur promettait le pire après une préparation tronquée, il n’en a rien été. On les a déstabilisé à de nombreuses reprises, ils ont su faire face. On les a condamnés à l’exploit de nombreuses fois, notamment ce dimanche où ils ont été réduits à 10 dès la 67ème minute de jeu, ils ont répondu présents et ont fini par égaliser. Tout au long de la compétition, ces panthères auront affiché un visage qu’on ne leur connaissait pas. Un visage empli d’abnégation, de courage, de résilience. 

En effet, du premier match remporté dans des conditions délicates, au dernier dans lequel en infériorité numérique ils ont poussé les Burkinabés dans leurs derniers retranchements avant de s’incliner aux tirs aux buts, en passant par les confrontations face au Ghana et au Maroc où ils auraient dû l’emporter, les poulains de l’architecte Patrice Neveu ont montré une force de caractère qu’on ne leur connaissait plus. Et ce, en dépit de l’absence de leur capitaine Pierre Emerick Aubameyang. 

Courageux, volontaires, engagés mais surtout héroïques, les joueurs gabonais qui se sont clairement réconciliés avec un public venu en masse les soutenir à Limbé, une zone pourtant en crise, les joueurs gabonais ont démontré tout le bien que l’on pensait d’eux. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si lors des deux derniers matchs ils ont été victimes d’un arbitrage plutôt sévère. S’ils sortent de la compétition dès le stade des huitièmes de finale, ils auront donc envoyé un message fort. Un message d’espoir pour l’avenir. 

Avec une ossature créée. Un socle révélé avec de nouveaux cadres qui se sont distingués, cette équipe qui a émergé dans l’adversité a clairement conquis les cœurs. Reste désormais à Patrice Neveu et son staff, à travailler à consolider tout ça pour les échéances à venir dont une Coupe d’Afrique en Côte d’Ivoire dès l’an prochain où il faudra confirmer tout ce potentiel et toutes ses excellentes prédispositions. 

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif
Enami Shop