vendredi,21 janvier 2022
AccueilA La UneCAN 2021: le trio Bouanga-Boupendza-Allevinah, arme fatale des Panthères contre les Comores

CAN 2021: le trio Bouanga-Boupendza-Allevinah, arme fatale des Panthères contre les Comores

Ecouter cet article

Opposées ce lundi 10 janvier aux « Cœlacanthes » des Comores, 132ème nation FIFA, dans le cadre de la première journée d’un groupe C qu’elles partagent également avec le Ghana et le Maroc, les Panthères du Gabon devront faire sans leur capitaine et arme fatale Pierre Emerick Aubameyang. Touchés par le covid au même titre que Mario Lemina et Axel Meye, les poulains de Patrice Neveu pourront compter sur le trio virevoltant Bouanga-Boupendza-Allevinah. 

Loin de la tourmente et des nombreux maux qui minent actuellement la tanière, les Panthères disputeront ce lundi leur match inaugural de cette 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football. Si elles devront faire sans de nombreux éléments phares dont le capitaine Pierre Emerick Aubameyang, elles pourront compter sur un groupe homogène porté par un trio d’attaque qui en sera la première et ultime arme.

En effet, habituels titulaires aux côtés de PEA, l’attaquant stéphanois Denis Bouanga cristallise aussi bien les espoirs que les attentions. Lui qui aura à cœur de briller lors de cette compétition après une première partie de saison compliquée avec son club, devra très vite faire oublier l’absence de l’omniprésent Aubameyang. Idem pour Aaron Boupendza, dont le pied gauche, la vitesse et les dribbles chaloupés devront faire la différence. 

Troisième larron de ce trio inédit d’un certain point de vue, Jim Allévinah qui vit lui aussi une saison compliquée avec Clermont, devra se mettre rapidement dans la partie pour permettre aux siens de prendre l’avantage dans un match aux allures de piège face aux « Cœlacanthes » des Comores, 132ème nation FIFA. Avec toute la confiance de leur entraîneur, et tout le soutien de leur public que ce soit sur place ou devant le petit écran, les joueurs gabonais devront se surpasser. 

A noter que ce match qui se déroule trois heures après celui des Black stars du Ghana contre les Lions de l’Atlas du Maroc, permettra aux Panthères de s’ôter une certaine pression puisqu’elles pourront ou non, profiter d’un faux pas ou non, de l’un des deux cadors du groupe C. Un groupe dans lequel les Panthères font logiquement office d’outsider.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop