mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneCan 2021: le peuple fier des Panthères du Gabon

Can 2021: le peuple fier des Panthères du Gabon

Ecouter cet article

Dimanche 23 janvier dernier, les Panthères du Gabon ont vu leur aventure durant la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2021 prendre fin. Une élimination qui n’a nullement altéré l’élan patriotique du peuple gabonais qui s’est dit « fier » de ses fils qui ont su représenter valablement les 3 couleurs horizontales du drapeau.

Défaite, un mot susceptible de désamour et source d’inimitié. Pourtant dans le cas des Panthères du Gabon, la tendance est tout autre. En effet, diminuées avec la mise à l’écart de son capitaine emblématique Pierre-Emerick Aubameyang et d’un de ses cadres en l’occurrence Mario Lemina, le 11 gabonais aura su sortir les griffes pour repousser les assauts des Black stars du Ghana et des Lions de l’Atlas. Résultat, deux nuls arrachés avec les tripes contre des équipes insidieusement aidées par l’arbitrage peu orthodoxe.

Face aux étalons du Burkina Faso, les Panthères, de nouveau décimées avec la défection de Gil Christ Nguema, ont porté haut le drapeau de notre pays. Et ce, en dépit d’un arbitrage qui de la 1ère à la 120ème minute sera remis en cause par les observateurs internationaux du Ballon rond. Défaits aux tirs aux buts, les félins ont néanmoins reçu une vague de soutiens de la part de leurs compatriotes partout dans le monde. Des remerciements aux encouragements, les « soldats » comme ils sont désormais appelés, ont grimpé en estime à Libreville et dans l’hinterland.

Dans la majorité des publications sur la table, un mot revient avec insistance « Fierté ». Du chef de l’État Ali Bongo Ondimba au citoyen lambda, le sentiment semble être le même. « Nous sommes fiers de vous les Panthères. Jusqu’au bout, vous avez montré votre détermination. On reste fair play malgré  le mauvais jeu de l’arbitre », a publié une internaute. Mention spéciale à Jean Noël Amonome qui a été le plus cité sur la toile. Que dire du mur et sauveur Bruno Ecuele Manga ? Nul doute que le retour à Libreville sera festif avec une foule qui s’est dite prête à « mettre les organes » pour saluer le parcours des joueurs.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop