Can 2017 : le site de la CAF attaqué par des hackers russes

Un groupe de hackers prétendant être basés en Russie a déclaré ce samedi 21 janvier qu’ils avaient fermé le site de la Confédération africaine de football ( http://www.cafonline.com/) en signe de protestation contre Ali Bongo Ondimba qui a conservé le pouvoir en méconnaissant les suffrages exprimé des gabonais nous rapport le site de sport canadien www.sportsnet.ca. 


Un courriel anonyme envoyé à l’Associated Press prétendait que le groupe New World Hackers avait «piraté» le site officiel de la Confédération Africaine de Football et partant de la Coupe d’Afrique des nations. Pendant plusieurs heures de la journée, « le site CAFonline.com ne fonctionnait pas » précisent nos confrères canadiens.  

« Le porte-parole de la CAF, Junior Binyam, a déclaré qu’il ne pouvait pas dire s’il y avait des problèmes techniques avec le site Web ou s’il avait été piraté » confit-il à l’agence AP. Les prétendus hackers, dont les affirmations ne pouvaient pas être vérifiées par l’agence de presse citée en source « ont déclaré avoir attaqué le site parce que le Gabon était une « dictature » sous Bongo et par conséquent ne devrait pas accueillir le tournoi ». Les hackers disent avoir agi en en protestation contre Ali Bongo : « Nous avons fait cela en signe de protestation contre le Gabon », « Ils jouent la Coupe d’Afrique dans un pays où le dictateur Ali Bongo tue des innocents! » a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, l’auteur du courriel anonyme précise que trois hackers ont agi depuis la Russie et se nomment  Kapustkiy, Cyric et Maxie. Ce soir le site était à nouveau accessible.

Laissez votre avis