Caistab: le Café Alanga décroche un «Gourmet d’Or» pour sa saveur et ses arômes

Ismaël Ondias Souna, DG de la Caistab © D.R

Près de deux mois seulement après son lancement, le Café Alanga, 100% robusta du Gabon vient de se voir tresser des lauriers d’or à l’international. Ainsi, ce produit Made in Gabon développé par la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab a décroché le «Gourmet d’Or» à la 4e édition du concours international organisé à Paris par l’Agence pour la valorisation des produits agricoles (AVPA).

C’est sans aucun doute la concrétisation du challenge que s’était fixé la Caistab en procédant, le 25 août dernier en présence du Chef de l’Etat Ali Bongo, à la présentation du café 100% Robusta du Gabon, issu de la plantation d’Alanga.

C’est des mains du directeur général de cette structure Ismaël Ondias Souna qu’il a reçu le Gourmet d’Or dans la catégorie des cafés «ronds équilibrés», possédant tous ses éléments de saveurs et d’arômes en bon équilibre, lors d’une compétition des cafés torréfiés à l’origine, organisée au Salon international de l’alimentation à Villepinte, près de Paris, par l’Agence pour la valorisation des produits agricoles(AVPA).

Il faut noter que ce café Made in Gabon s’est frotté à une compétition qui a vu la participation de 200 cafés d’exception issus de 25 pays répartis sur les 4 continents. Présenté par la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), le café Alanga a été classé devant le «Lacus café» du Congo, le «café Ginebras gourmet» de la Colombie, le «Santa Fé» du Brésil, lesquels ont reçu le «Gourmet d’Argent». « Cette distinction permet de voir l’importance du Café d’Alanga dans le milieu agro-alimentaire à l’international et qui est une fierté pour notre pays le Gabon », a souligné Ismaël Ondias Souna.

Engagé dans un processus de valorisation du secteur agricole Gabonais, la Caisse de stabilisation et de péréquation entend mener à bien sa mission de relance du secteur café-cacao, avec la réhabilitation de vieilles exploitations abandonnées et la création de nouvelles.

Laissez votre commentaire