lundi,16 mai 2022
AccueilA La UneCAF: les clubs gabonais exclus des compétitions pour absence de championnat

CAF: les clubs gabonais exclus des compétitions pour absence de championnat

Ecouter cet article

C’est l’effroyable annonce qu’aurait faite l’instance faîtière du football africain sur le sort qui devrait être réservé aux clubs gabonais aspirant à disputer une compétition continentale cette année. En effet, s’appuyant sur l’alinéa 7 de l’article 4 du règlement de la Ligue des champions, la Confédération africaine de Football (CAF) envisagerait de disqualifier les écuries gabonaises pour cause d’absence de championnat domestique.

Le hashtag #Onveutlechampionnat semble désormais prendre tout son sens avec la récente menace de la Confédération africaine de Football (CAF) envers notre pays en vue de la participation plus que jamais comprise de nos clubs dans les compétitions africaines. Intransigeant et désireux de redorer l’image du football africain, Patrice Motsepe aurait d’ores et déjà mis en garde l’ensemble des dirigeants du football gabonais quant à une disqualification latente de nos représentants.

Loin d’être une décision unilatérale et inique, cette mise en demeure de l’instance faîtière du sport roi en Afrique, est tributaire des textes qui encadrent la pratique. « Si pour une raison quelconque, la ligue nationale d’une fédération a été arrêtée plus d’une année, la fédération en question ne pourra plus engager aucun club à la Ligue des champions et à la Coupe de la Confédération », dispose l’article IV alinéa 7 du règlement de la Ligue des champions. Pour ainsi dire que la tenue d’un championnat national est la voie unique vers ces compétitions.

Une situation plus que préoccupante qui contribue de manière significative et insidieuse, à enterrer les ressources locales. En effet, encore appelée « la pépinière » le national foot devenu professionnel sous l’impulsion du chef de l’État Ali Bongo Ondimba avait pour visée ultime d’être un vivier pour l’équipe nationale qui ne devrait plus être composée uniquement que de footballeurs évoluant à l’étranger mais bien un melting-pot. Pourtant depuis 2 ans et l’avènement de la crise sanitaire liée à la Covid-19, le Gabon via son ministre des sports et le président de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) a décidé d’interdire toute activité sportive. Résultat, le « foot se meurt » !

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop