« Bye bye Ngoubou », « voleur», « dégage », « bonne année »

Suite à sa sortie du gouvernement  annoncée le 9 janvier au soir sur les antennes de la chaîne nationale Gabon Télévision, l’ex-ministre du pétrole et des hydrocarbures, Etienne Dieudonné Ngoubou, remplacé par Pascal Houagni Ambourouet, a été copieusement hué par ses collaborateurs ce mardi 11 janvier 2017 à l’immeuble du 2 décembre.

GABON LIBREVILLE

Au moment de quitter les locaux du  ministère du pétrole et des hydrocarbures, on pouvait entendre « bye bye Ngoubou », « voleur», « dégage », « bonne année »  criés par un comité de femmes et d’hommes venus devant l’entrée du bâtiment pour le voir quitter les lieux. Considéré comme un homme orgueilleux et imbu de sa personne Étienne Dieudonné Ngoubou a essuyé la pire des humiliations, son départ sollicité en 2014 par les mêmes agents a finalement été entendu 3 ans plus tard.

Officiellement aux commandes, Pascal Houagni Ambourouet a tout intérêt à mieux appréhender ses collaborateurs avec qui il devra consolider des liens et créer une dynamique d’ensemble pour un meilleur rendu au ministère du pétrole et des hydrocarbures.

 

Laissez votre commentaire