Bruno Ben Moubamba : «Les « affaires foncières » c’est moi.»

Il y a longtemps que l’homme ne s’était pas illustré par des déclarations explosives. Ce mercredi 06 septembre 2017 a visiblement remonté le ministre d’Etat en charge de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme, Bruno Ben Moubamba.  Dans une série de publication satiriques, l’homme a lancé des missives assassines à l’endroit de ses détracteurs, parmi lesquels le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet.

Que se passe t-il réellement au sein du gouvernement dirigé par Emmanuel Issoze Ngondet? C’est la question qu’on pourrait se poser désormais au vue de la dernière sortie fracassante de Bruno Ben Moubamba. Dans une série de poste publiés sur son compte Facebook officiel, le membre du gouvernement semble s’insurger contre les attaques dont il fait l’objet, et qui curieusement seraient orchestrées par le chef du gouvernement en personne et d’autres personnalités.

S’adressant clairement à Issoze Ngondet, Bruno Ben Moubamba rappelle que «quand on est Chef d’un Gouvernement, il y a des choses qu’on n’a pas le droit de faire pour régler les comptes à des ministres qu’on n’aime pas». Avant de préciser que «les « affaires foncières » c’est moi. Sinon il faut changer la Loi d’abord».

«Vous voulez me faire partir et m’humilier ? N’utilisez pas des moyens déloyaux et illégaux. Je commence à en avoir assez de ces méthodes (… )Je ne suis pas venu au Gouvernement pour vous servir de punching-ball. Moi, je ne respecte que les gens qui me respectent» a t-il martelé.

Par ailleurs, un fait révélateur dans ces déclarations de Bruno Ben Moubamba dénote le regain de tension et les magouilles qui entourent le secteur foncier au Gabon. Il révèle d’ailleurs dans un de ses postes qu’on lui aurait obligé «à transférer des actifs d’une société d’État» contre sa volonté.

Il évoque par la suite une série de fait qui, selon lui, vise à le déstabiliser et le discréditer. «Militer pour ma sortie du gouvernement Issoze 1 avec des complices de haut niveau du Gouvernement et d’une certaine opposition, tenter de me tuer à tous les niveaux, fait échouer l’ordonnance 002 sur l’urbanisme au Parlement, vouloir récupérer les Affaires foncières via la Primature pour se faire de l’argent au détriment de l’Ordre Urbanistique» indique t-il visiblement en colère.

En outre, il déclare clairement que cette chasse aux sorcières lancée contre lui ne saurait prospérer. Comme une mise en garde, l’homme indique: «je vous dénoncerai haut et fort car j’ai cessé de vous respecter. Un gréviste de la faim a forcément un esprit sacrificiel. Donc, je n’ai pas peur de vous. Je vous demande d’arrêter ce que vous êtes en train de faire avec votre « délégation aux Affaires foncières ». Encore des magouilles pour casser le Nouvel Ordre Urbanistique et s’en mettre plein les poches. Vous avez bloqué tous les chantiers de l’habitat depuis des mois»; dénonce-t-il.

dans cette ambiance très tendue, le gouvernement de devrait-il pas sortir du silence et éclairer l’opinion confuse?

Laissez votre avis