Bruno Ben Moubamba : «Jean Ping ne sera jamais président de la république gabonaise»

C’est ce qui ressort de l’interview accordée à la chaîne panafricaine Vox Africa, par Bruno Ben Moubamba, vice-Premier ministre, ministre de l’urbanisme de l’habitat social et du logement, ce mercredi 28 juin 2017, au sujet de l’agression Pierre-Edouard Valentin, beau père d’Ali Bongo par des membres de la diaspora le samedi 24 juin dernier.

Abordant l’agression d’Édouard Valentin, président du Conseil d’administration de la compagnie d’assurance Ogar-Vie et beau-père du président Ali Bongo Ondimba, Bruno Ben Moubamba n’a pas tari d’arguments pour dissuader les gabonais vivant à l’étranger d’arrêter la violence. Dans son élan de tentative de persuasion, le vice-Premier ministre a affirmé que «Jean Ping ne sera jamais président de la république», comme pour dire à ceux qui manifestent au Trocadéro que leur lutte est vaine.

Par ailleurs, Bruno Ben Moubamba s’érigeant en moralisateur a déclaré ne « jamais avoir commis des actes de violences». Invitant ainsi les «résistants» à exprimer leurs revendications sans manifester de violences, à l’exemple de Nelson Mandela, car dit-il, ses actes «ternissent l’image de toute la diaspora».

Laissez votre avis