Bruno Ben Moubamba envisage une grève de la faim pour «la fin de l’Etat PDG»

Bruno Ben Moubamba © Montage GMT

C’est l’annonce faite par le président de l’Alliance pour le Changement et la restauration (ACR), Bruno Ben Moubamba, sur son compte Facebook officiel ce mercredi 01 novembre 2017. Il vient ainsi confirmer sa déclaration du lundi 23 octobre 2017 dernier au cours de laquelle, il se questionnait sur l’éventualité defaire une grève de la faim pour sortir le pays de «la vallée de la perdition».

Connu pour ses déclarations et prises de positions fracassantes contre le système instauré depuis 50 ans par le Parti démocratique gabonais (PDG), l’ancien Vice-premier Ministre, Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement, Bruno Ben Moubamba, revient indubitablement à une action qui lui a permis de se reveler sur le plan politique.

Après 3 grèves de la faim, notamment en 2009 devant le siège de l’Assemblée nationale pour revendiquer le report du scrutin présidentielle de cette année là, il s’était également illustré à travers une seconde grève de la faim pour la réhabilitation de l’Union du peuple gabonais (UPG), au sein de l’opposition gabonaise et interpeller la Cour des comptes et la commission des finances de l’Assemblée nationale pour qu’elles se prononcent sur «l’achat de conscience à Ndendé avec l’argent de l’Etat». Au cours de la dernière en date, il dénonçait la recrudescence des crimes rituels dans le pays.

«J’entamerai une grève de la faim ultime dans les prochains jours»; lance t-il, avant de préciser que celle-ci aura pour objectif «la fin de l’Etat PDG et la réconciliation nationale. Pour l’honneur et pour l’Histoire. Pour la mémoire et l’identité»; a-t-il conclu.  

Laissez votre commentaire