samedi,28 mai 2022
AccueilA La UneGabon: Rémy Yama écroué à la prison centrale de Libreville

Gabon: Rémy Yama écroué à la prison centrale de Libreville

Ecouter cet article

Interpellé le dimanche 27 février dernier par les éléments de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM) couramment appelée « B2 », l’enseignant-chercheur, leader syndical et gérant de la SCI Serpentin Jean Rémy Yama a été écroué à la prison centrale de Libreville. Il lui est reproché des faits d’escroquerie et d’abus de confiance dans le cadre d’une affaire de construction de logements au profit de ses collègues enseignantschercheurs. 

Plusieurs années après la plainte déposée par l’enseignant Thierry Blanchard Ekogho contre Jean Rémy Yama pour escroquerie et abus de confiance, la justice semble avoir décidé de donner suite à sa saisine. En effet, s’apprêtant à effectuer un séjour à Dakar au Sénégal pour des raisons médicales spécifiques, le président du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec) a été empêché d’embarquer par la police des airs et des frontières (PAF) et ensuite appréhendé par le B2. 

Gardé à vue depuis dimanche 27 février dernier dans les locaux de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire, le gérant de la SCI Serpentin a été présenté devant le parquet de la République ce mercredi 2 mars 2022 en milieu de journée. Entendu sur les faits qui lui sont reprochés, Jean Rémy Yama n’a semble-t-il pas donné toutes les garanties de représentation au magistrat en charge de l’auditionner. Ce dernier a donc délivré un mandat de dépôt à son encontre avant qu’il ne soit écroué à la prison de Gros Bouquet où il sera provisoirement détenu puis présenté devant une juridiction de jugement.  

Pour rappel, les faits reprochés à Jean Rémy Yama  remonteraient à plus d’une décennie mais dont la première plainte remonterait à 2015. Nul doute que cette détention préventive sera vivement critiquée, notamment par les organisations de la société civile telle que la Dynamique unitaire et la CGT, ainsi que Jean Ping, leader de la Coalition pour la nouvelle République, qui ont demandé la libération sans délai du leader syndical. Nous y reviendrons!!

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x