Brice Laccruche Alihanga lance l’opération «Aigle Douanes» pour booster l’administration douanière

Brice Laccruche Alihanga, Dircab du président de la République © DCP

Dans la droite ligne de la dynamique qu’il tente d’imprimer dans la gestion de l’administration centrale depuis sa nomination, le directeur de cabinet d’Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga, a effectué une visite  ce mercredi 8 novembre 2017, au Port d’Owendo. A cette occasion il procédé au lancement de l’opération coup de poing dénommé «Aigle Douanes» qui a pour objectif de lutter contre les infractions générales et les évasions des recettes douanières.

Accueilli par le directeur général des douanes et droits indirects, Raymond Okongo, le directeur de cabinet du président de la République a visité l’ensemble des services de douanes intervenant au sein du port. Il s’agissait donc pour lui d’identifier les dysfonctionnement observé dans cette administration stratégique pour l’économie du pays. 

Ainsi, dans le respect des instructions d’Ali Bongo, il a procédé au lancement de l’opération Aigle Douane. Il faut souligner que durant cette opération il s’agira de renforcer le contrôle sur tous types de marchandises et sur les opérateurs économiques. Cette opération qui s’étendra du 08 au 23 octobre 2017 avec la possibilité d’être prorogée à l’ensemble du territoire national.  

Pour ce faire les agents assignés pour cette opération devraient s’assurer de limiter la baisse des recettes douanières mais aussi de la prolifération de marchandises prohibées sur le marché intérieur.L’objectifs étant non seulement d’optimiser les recettes douanières mais aussi de protéger les consommateurs contre les produits et trafics illicites

Pour Brice Laccruche Alihanga, le lancement de cette opération qui cadre avec la volonté des autorités de dynamiser les services de l’administration a pour objectif l’amélioration des recettes douanières; l’adoption d’un comportement civique des usagers en matière de dédouanement, la réduction de la fraude transfrontalière et la sécurisation du cadre des consommateurs.

Cependant, si l’initiative est louable, il reste que le Directeur de Cabinet du président de la République se substitue dans le cas d’espèce à l’Inspecteur des services  (IGS) douaniers qui a selon la loi à l’exclusivité de cette compétence. L’Administration, en l’occurrence le service public des douanes, ne relève pas de la Compétence de l’institution président de la République dans laquelle est en fonction Brice Laccruche Alihanga, mais du Gouvernement.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire