L’Appel des mille et Une rénove intégralement la maternité de Fougamou

Nicole Assélé et Yolande Nyonda lors de la mise en service de la maternité de Fougamou © GMT

Dans le cadre des actions sociales qu’il mène au bénéfice des populations et plus particulièrement des femmes, le mouvement féministe L’Appel des mille et Une a procédé ce samedi 22 septembre 2018 à la mise en service de la maternité du centre médical de Fougamou dans le département de Tsamba Magotsi dans la province de la Ngounié. Une action qui s’inscrit dans la volonté de ce mouvement de contribuer à l’amélioration du système de santé gabonais mais aussi de garantir le bien-être de la «Mère et de l’Enfant».



C’est en présence des autorités locales  notamment des chefs de quartiers de la commune de Fougamou et du président du Conseil départemental de Tsamba Magotsi Mathias Manfoumbi que la présidente de L’Appel des mille et Une le Dr Nicole Assélé a procédé à la livraison de cette maternité entièrement rénovée grâce à son implication et à celle de sa vice-présidente  Yolande Nyonda.

La cérémonie de mise en service de cette infrastructure qui a connu un fort engouement populaire s’inscrit dans la volonté de ce mouvement féministe de participer à la politique sanitaire souhaitée par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba qui en août 2016 avait visité le Centre médical de Fougamou. L’état de vétusté dans lequel se trouvait la maternité conduit ce dernier à interpeller le mouvement pour qu’une solution soit trouvée.

Lors de son discours de circonstance, le président du Conseil départemental de Tsamba Magotsi Mathias Manfoumbi a remercié les bienfaiteurs pour la réhabilitation de cette infrastructure qui aura un impact sans doute sur la qualité des soins offerts aux populations. «Cet événement constitue à n’en point douter l’aboutissement d’un travail collectif considérable. Démarré au cours du dernier trimestre 2016 et poursuivi avec acharnement pendant près de deux ans à un moment où le partenariat entre les structures non gouvernementales et l’Etat devient beaucoup plus dynamique, il nous plaît nous élus locaux de constater une de ses manifestations», a-t-il indiqué. .

Il faut préciser qu’avec l’achèvement des travaux de la maternité, ce sont au total 12 pièces qui ont été rénovées et dotées d’un équipement moderne. Il s’agit entre autres d’une salle d’accouchement, d’une salle de soins et de six chambres. En outre, pour rendre un hommage aux personnalités féminines qui ont marqué la vie du département de Tsamba Magotsi les principales salles ont été baptisées  du nom de ces illustres personnes, il y a notamment Sylvia Bongo Ondimba première dame du Gabon; Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou première femme médecin; Germaine Nyonda née Mboumba Mounombi première femme certifiée (CEPE); Lucie Soulounganga première femme parlementaire; Virginie Bakissi première femme Maire; Marie Joséphine Ndoki première femme matrone et la salle de soins a été baptisée Mille et Une.

Prenant la parole lors de cet événement particulièrement chaleureux, le Dr Nicole Assélé a tenu à formuler «mille et un remerciements aux populations pour l’accueil». «Cette action est la parfaite union qui doit exister entre l’Etat et la société civile, entre le gouvernement et les entités non étatiques pour le bien-être des populations. Les femmes de Fougamou et de Tsamba Magotsi peuvent désormais donner la vie dans de meilleures conditions dans cette maternité», a-t-elle souligné. Ajoutant d’ailleurs que les travaux de rénovation de la pédiatrie seront également lancés dans les meilleurs délais ceci pour le plus grand bonheur des populations.

Laissez votre commentaire