Blaise Louembé appelle les Gabonais à boire du «sang»

Blaise Louembé, le tout nouveau ministre des relations avec les institutions constitutionnelles, chargé de la mise en oeuvre des actes du dialogue politique a semble-t-il, trouvé un remède à la crise qui secoue actuellement le Gabon. Il a lancé, au terme de 20 kilomètre de footing, sur sa page facebook un appel à boire… le sang; « le sang de Jésus»; a-t-il précisé.             

Voici précisément ce qu’a dit le ministre : «Bonjour, j’ai fait 20 kilomètre aujourd’hui. Maintenant que j’ai marché, je vais chercher à rattraper une église pour chercher à boire du vin. Vous l’avez très bien compris, le vin c’est le sang de Jésus. C’est le sang qui peut nous sauver. Je n’ai pas dit d’aller boire n’importe quel vin. Il ne faut pas faire comme ceux qui boivent le vin jusqu’à la lie et quand le vin est terminé, ils cassent les bouteilles, ils demandent aux enfants des autres de venir marcher sur les bouteilles. C’est vrai qu’il va en sortir le sang. Mais ce n’est pas le même sang. Le seul sang qui peut nous sauver c’est le sang de Jésus. N’allez pas travestir mes propos. J’ai dit ce que j’ai dit. N’allez pas commenter mes propos. Si ce que j’ai dit vous dérange, vous pique allez boire de l’eau…»

Une vidéo en direct n’a pas laissé les internautes indifférents. «A bon entendeur, ouvrez grand vos oreilles…Merci ya Blaise Louembé que Dieu te donne une longue vie avec une santé de fer !!!»; a commenté Gervais Boupana. D’autres n’ont pas manqué de railler le ministre ainsi que son appel à l’endroit des Gabonais.

Si le «sang de Jésus» est un remède miracle à la crise sociopolitique et économique que traverse le pays, selon Blaise Louembé, il n’en demeure pas moins que de nombreux gabonais y compris les employés de Kanal 7, cédé en juin dernier à Gabon Télévisions, malgré leurs prières continuent de cumuler des arriérés de salaires.

Laissez votre avis