Bitam: trois femmes arrêtées pour trafic d’enfant

Hôtel de ville de Bitam © GMT

Trois femmes se trouvent actuellement en détention préventive à la prison centrale d’Oyem. Elles sont accusées d’avoir, au village Mekomo-Esseng, dans le département du Ntem, organisé une cession de nouveau-né clandestine, rapporte le quotidien L’Union dans sa parution de ce mardi 6 novembre 2018.

La sombre histoire a plongé dans la stupeur le village Mekomo-Esseng, à environ 25 km de Bitam. Jessica Akue Adzomo Nkili est accusée d’avoir donné illégalement son nouveau-né à Prisque Nadège Zang Mve, encouragée par sa mère Bernadette Nfono Nzeng. La jeune femme a de plus fait croire au géniteur du nourrisson que ce dernier était mort-né.

C’est grâce aux témoignages des proches que la brigade de gendarmerie de Meyo-Kyè va découvrir le pot-aux-roses et mettre les trois femmes aux arrêts.

Au cours de son interrogatoire, Jessica Akue Adzomo Nkili a affirmé avoir commis cet acte par manque de moyens financiers pour élever son bébé, étant déjà mère de quatre enfants. Écrouée le vendredi 2 novembre pour enlèvement d’enfant, elle médite actuellement sur son sort à la prison centrale d’Oyem, en compagnie de ses deux complices.

Laissez votre commentaire