Bilie-By-Nze: «le sport gabonais est malade»

Alain-Claude Billie-By-Nze © D.R

Les nombreuses difficultés que rencontre le Sport au Gabon sont aujourd’hui une préoccupation majeure pour les autorités. Ainsi, dans l’optique de trouver des solutions à ces problèmes qui minent le sport dans le pays, sont organisés depuis le 10 Août et jusqu’au 14 Août 2018 au Cap Estérias, des assises dirigées par le ministre des Sports Alain Claude Bilie-By-Nze.

C’est donc en présence du premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet qui a présidé la cérémonie d’ouverture, qu’a débuté ce vendredi 10 Août le séminaire interministériel sur les stratégies pour de meilleurs résultats dans le sport au Gabon. Face aux nombreux échecs imputables à la fois à l’organisation et au manque de préparation de certains sportifs, il était temps de revoir la stratégie.

En effet, souhaitant donner un nouveau souffle au sport gabonais et lui insuffler une nouvelle dynamique, le ministre en charge de ce département multiplie les pistes. Si l’on note au cours de ces dernières années quelques motifs d’espoir avec les médailles glanées notamment par Anthony Obame, l’ensemble du sport gabonais reste en grande difficulté.

Admettant que «le sport gabonais est malade», les membres du gouvernement en tête desquels Alain Claude Bilie-By-Nze, ont souligné dès l’entame de la rencontre que cette situation avait «un lien avec un ensemble de carences décelées sur le plan national». De plus, le ministre des sports a souligné à juste titre «l’absence de politique de formation et d’encadrement des sportifs».

Le séminaire aura donc pour objectif ultime de relever toutes les carences du sport au Gabon et d’y apporter des solutions concrètes. Notons que dans cette même optique Alain Claude Bilie By Nze a récemment annoncé le retour des jeux de l’Ogssu et ce, dès la rentrée à venir.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire