Bilie-By-Nze rappelle à nouveau à l’ordre Bruno Ben Moubamba

Faisant suite à la sortie tonitruante du Vice-premier ministre, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement, Bruno Ben Moubamba, dans laquelle ce dernier s’indigne de la décision du gouvernement de «mettre le Gabon sous tutelle du Fond monétaire international (FMI)», le porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze s’est fendu d’un communiqué, ce jeudi 22 juin, pour lui rappeler de rappeler son devoir de solidarité envers l’équipe gouvernementale.

Dans le communiqué numéro 000752/MENCCA/CABME, Alain Claude Bilié-By-Nze reproche à Bruno Ben Moubamba d’avoir émis une «affirmation erronée,(…) de nature à mettre à mal la cohésion gouvernementale et constitue une violation flagrante des dispositions de l’article 33 de la Constitution relatives à la solidarité des membres du gouvernement».

Balançant du revers de la main les propos du Vice-Premier ministre, le gouvernement précise que l’accord de prêt conclu avec l’institution financière internationale rentre dans le cadre du Plan de relance économique (PRE) adopté par le Conseil des ministres.

C’est donc fort de ce recadrage, que Bilie-By-Nze rappelle à l’endroit de Bruno Ben Moubamba, par ailleurs, que «les fonctions de membre du gouvernement obligent à la réserve et à la solidarité». «La rue et les réseaux sociaux ne sauraient être le réceptacle des points de vue que l’on na’ pas émis durant la tenue des instances gouvernementales», a t-il martelé.

Laissez votre avis