jeudi,6 août 2020
Accueil Derniers articles Bilie-By-Nze: «l’eau c’est la vie, on ne joue pas avec ça»

Bilie-By-Nze: «l’eau c’est la vie, on ne joue pas avec ça»

C’est le message clair et annonciateur d’une ferme volonté de trouver des solutions rapides au sempiternel problème de l’eau et de l’énergie du nouveau ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques, du reste ministre d’Etat. En visite à Ndjolé ce dimanche 26 juillet, Alain Claude Bilie-By-Nze, a tenu à révéler l’importance de l’eau dans la vie de l’être humain, raison pour laquelle son ministère ne ménagera aucun effort et mettra la pression nécessaire à tous les acteurs de la chaîne de distribution afin que tous les Gabonais soient alimentés en eau

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Alain Claude Bilie-By-Nze a donné le ton. Les acteurs du secteur de l’eau et de l’énergie, ministère dont il a hérité la charge lors de la composition du gouvernement Ossouka Raponda I, seront jugés au pied du mur et auront la lourde responsabilité de résorber cette situation de la faible couverture en eau du « Grand Libreville » et partant de l’ensemble du territoire gabonais. 

Finis l’inaction et le lambinage de la Société de l’Eau et l’Énergie du Gabon (SEEG). L’actuel ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques en visite de routine à Ndjolé, a affirmé que tout sera mis en oeuvre pour que les résultats soient efficients et positifs pour les Gabonais. « La question de l’eau et de l’énergie est une question centrale. Les résultats ne viendront pas en croisant les doigts. Je n’ai pas encore le temps de rencontrer tous les acteurs. Je les rencontrerai  durant la semaine. Mais j’ai tenu à effectuer une visite de terrain ici à Ndjolé », a-t-il déclaré.  

Résolu à régler cette situation de la distribution de l’eau qui n’a que trop duré et conscient de ce qu’il est à l’heure actuelle inadmissible que plusieurs compatriotes fassent un chemin de croix pour récolter quelques gouttes de  « La vie » , c’estàdire de l’eau, Alain Claude Bilie-By-Nze a donné quelques lignes de ses premières actions dans ce département ministériel. Des actions pour lesquelles des résultats sont attendus auxquels cas, chacun devrait assumer ses responsabilités« Les mois à venir, nous serons sur le terrain. Les moins à venir tous les acteurs qui interviennent sur la chaîne de production, de transport et de distribution que ce soit l’énergie ou l’eau vont être réunis et chacun sera placé devant ses responsabilités. L’eau c’est la vie, on ne joue pas avec ça », a-t-il prévenu. 

« Ce qui se passe à Ndjolé, se passe à Booué, à Mekambo et à Tchibanga. Nous allons trouver des solutions progressivement. Mais il y aura des solutions », a-t-il ensuite précisé pour imprimer sa patte et entériner sa vision dans la mission résolue d’apporter l’eau et l’énergie aux populations gabonaises. En attendant que lesdites prétentions soient effectives, c’est un coup de pression qu’Alain Claude Bilie-By-Nze flanque à la Seeg en même temps qu’on peut mettre à son crédit que de tous ceux qui se sont succédé à la tête de ce département ministériel ces dernières années, il est le premier à reconnaître et à intégrer l’idée fondamentale que « L’eau c’est la vie ». A partir de ce moment, une chose est sûre, le ministre d’Etat aura à coeur de rendre la vie aux Gabonais 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Street 103 Gabon Gmt