Bilie-By-Nze insiste sur l’organisation de casting pour les journaux télévisés

Alain-Claude Bilie-By-Nze, ministre de la Communication © D.R

Dans la droite ligne des réformes envisagées par le ministère de la Communication et de l’Economie numérique visant à améliorer l’exercice des métiers de la communication, le premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a présidé une séance de travail élargie aux experts du département Communication. Lors de cette rencontre il était question de faire le point sur l’avancement des réformes engagées au sein de ce département ministériel.

Au cours de la réunion de travail qui s’est déroulée en présence du ministre d’Etat en charge de la communication, Alain-Claude Bilie-By-Nze, ce dernier  a décliné les grandes lignes de la matrice des réformes envisagées dans le domaine de la Communication. Ces réformes portent notamment sur les enjeux de l’heure, les défis et les perspectives sur l’économie numérique et la communication

Abordant la question de l’amélioration du paysage audiovisuel national, Alain-Claude Bilie-By-Nze a soutenu l’idée de la conception d’une nouvelle grille de programmes dans les médias publics notamment, Gabon 1ère et Gabon 24.

Très controversée au sein de la corporation et plus particulièrement des professionnels exerçant dans les chaînes publiques, l’idée de  l’organisation d’un casting pour la présentation du journal télévisé a été une fois de plus défendue par le membre du gouvernement. Pour le Ministre de la communication, il s’agit de «remédier aux insuffisances observées dans la pratique des hommes et femmes des médias».

Par ailleurs, le gouvernement, par la voix de son premier responsable, a émis le souhait de voir la couverture du territoire national en radio et télévision publique être effective. Ceci passerait par l’achat de nouveaux émetteurs et la réfection des stations provinciales qui se trouvent en état de décrépitude avancée.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire