Bilie-By-Nze: «il faudra trois ans pour établir toutes les conditions d’un retour des œuvres d’arts»

Alain Claude Bilie-BY-Nze, Ministre en charge de la Culture © GMT

C’est à la faveur d’une conférence de presse qu’il a animé, le vendredi 8 juin dernier, à son cabinet, que le ministre d’État en charge de la Culture et des Arts, Alain Claude Bilie-By-Nze, a dévoilé le chronogramme portant sur la restitution des œuvres d’arts gabonais exposés dans les musées occidentaux.

C’est au cours d’un échange avec la presse locale qui survient une semaine après la conférence internationale de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), que le ministre d’Etat en charge de la Culture, a tenu à revenir sur les conclusions tirées lors de ladite conférence.

Contrairement à l’annonce du président français, Emmanuel Macron, qui annonçait, en novembre dernier, vouloir mettre en œuvre d’ici cinq ans des restitutions temporaires et définitives de biens culturels à l’Afrique, le ministre de la culture et des Arts a précisé que cela se fera un peu plus tôt. En effet, d’après le membre du gouvernement il faudra, «trois ans pour établir toutes les conditions d’un retour harmonieux de nos masques, statuettes et reliquaires», rapporte le quotidien L’Union.

Toutefois il convient de noter que le chronogramme de cette restitution qui «se fera en trois étapes», ne sera connu de tous qu’après la mise en place d’une commission multidisciplinaire chargée d’étudier la question.

Laissez votre commentaire