Bilié-By-Nze déroule le calendrier des événements culturels à venir

© Gabonreview

C’est à la faveur d’une conférence de presse animée ce mardi 2 mai à l’hôtel Radisson Blu de Libreville, que le ministre  de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, Alain-Claude Bilie-By-Nze a dévoilé aux hommes et femmes des médias le calendrier des évènement culturel des mois de mai et juin.

C’est accompagné du coordonnateur-résident des Nations unies et représentant-résident du Programme des Nations Unies pour le développement, Marie-Evelyne Petrus-Barry, du chef de bureau et représentant de l’Unesco au Gabon, Vincenzo Fazzino et du directeur général du Centre international des civilisations bantu, Antoine Manda Tchebwa, qu’Alain Claude Bilie-By-Nze a procédé à la présentation des grands rendez-vous culturels de ce mois de mai et de juin prochain.

Ainsi, au titre des événements culturels  majeurs qui seront organisés durant cette période, on note le retour tant attendu de la Fête des cultures qui se tiendra du 30 juin au 2 juillet 2017 à Libreville. Les populations sont invitées à rivaliser d’énergie et de créativité durant toute la période d’inscription qui s’étend jusqu’à fin mai, afin de présenter les meilleurs projets lors de la phase des sélections jusqu’à la mi-juin. Résultat : chaque arrondissement présentera deux chars dans le cadre d’une procession carnavalesque appelée à recevoir les acclamations de toute la population. Ouverte à toutes les formes d’expressions artistiques, la Fête des cultures aura également son “village” installé dans un site dédié sur le boulevard Jean-Paul II.

Autre événement culturel qui aura une porté un peu plus internationale, la semaine de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine. Cet événement qui précédera la Fête des Culture se tiendra du 17 au 19 mai au Centre international des civilisations bantu (CICIBA). Occasion était donc donné au coordonnateur-résident du Système des Nations Unies au Gabon, Mme Petrus-Barry, elle-même afro-descendante, de  féliciter le Gabon qui se hisse au rang de premier pays du continent à organiser un rendez-vous important, tant sur le plan académique que festif.

Par ailleurs, le calendrier culturel se poursuivra du 19 au 21 mai par la célébration de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement, instituée par l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Placé sous le thème du rôle des femmes dans la sauvegarde et la transmission du patrimoine culturel immatériel. Celui-ci permettra de mettre en lumière les savoirs endogènes, les langues comme véhicules de l’imaginaire et des connaissances et la place de la tradition dans la préservation de la paix. Une “Nuit des tambours” au Musée national des arts et traditions constituera le 20 au soir le point d’orgue du programme. 

Laissez votre avis