Bilie-By-Nze décline le calendrier culturel de 2018

© Gabonreview

Accompagné de sa ministre déléguée ce jeudi 8 février 2018, le ministre en charge de la Culture, des arts et traditions, Alain Claude Bilie-By-Nze, a, au musée national, animé une conférence au cours de laquelle il s’est appesanti sur le calendrier culturel de l’année 2018.

Dans le cadre des activités culturelles pour le compte de 2018, Bilie-By-Nze a décliné un calendrier qu’il ne veut ni exhaustif ni exclusif. La primauté a donc été accordée à la Quinzaine du film amateur (Quifilma) lancée il y a 2 ans. Cette plateforme est une opportunité donnée aux acteurs cinématographiques de se faire connaître, de saisir des opportunités susceptibles de les familiariser aux ficelles de leur métier.

S’en suit la célébration de la 14e éditions de la fête des cultures à côté de la 2e édition de “Gabon 9 provinces” qui bouclera les somme des activités culturelles de cette année avec la nuit des masques qui se présente comme une touche particulière à cet effet. Mais le plus particulier et porteur reste la célébration de la diversité culturelle du Gabon à travers ses richesses traditionnelles dont la perpétuation aux nouvelles générations est le principal objet.

Pour le ministre de la culture, ces trois points sont les événements culturels phares de cette année, bien que d’autres éléments y gravitent comme l’adoption future d’un texte de loi portant sur le statut de l’artiste. C’est pourquoi le gouvernement, par la voix du ministre, donne à la culture gabonaise une place de choix dans le développement du Gabon. «Quand l’or et le diamant n’existeront plus, quand le pétrole aura tari et que le manganèse se sera épuisé, il nous restera toujours notre capacité de création et d’innovation qui, elles, sont inépuisables», a indiqué Alain Claude Bilie-By-Nze.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire