vendredi,17 septembre 2021
AccueilA La UneBifoun: des agents de santé absentéistes épinglés par Guy Patrick Obiang

Bifoun: des agents de santé absentéistes épinglés par Guy Patrick Obiang

Ecouter cet article

C’est au cours d’une visite effectuée le 21 juillet dernier au Centre de santé de Bifoun, dans le département de l’Abanga-Bigné, dans la province du Moyen Ogooué que le ministre de la Santé Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a tenu à fustiger les absences « non justifiées » des agents de santé, en l’occurrence, celui du médecin chef du centre. Une situation intolérable qui met à mal le bon fonctionnement de cette structure sanitaire. 

D’abord à l’hôpital de la coopération égypto-gabonaise (HCEG) de Libreville, ensuite au Centre hospitalier universitaire d’Owendo (CHUO) en début de ce mois de juillet. Cette fois-ci, c’est le personnel soignant du Centre de santé de Bifoun qui vient d’être pointé du doigt pour des raisons similaires: absentéisme. 

En effet, lors d’une visite inopinée mercredi dernier, dans le cadre de l’opérationnalisation des départements sanitaires, le ministre de la Santé a pu s’imprégner des conditions de prise en charge des patients et de la performance des agents de santé régulièrement affectés dans cette structure sanitaire. D’après des informations émanant d’un communiqué du ministère, le Centre de santé de Bifoun se classe sur le podium des mauvais élèves en matière d’absentéisme. 

« Le Ministre a regretté les absences non justifiées du personnel en service », rapporte ledit communiqué. Encore plus préoccupante est la performance du médecin chef du Centre de santé de Bifoun, « absent de son poste depuis plusieurs mois », souligne le communiqué. Lequel précise par ailleurs qu’« une notification de demande d’explication lui a été adressée à cet effet ». 

Si l’absentéisme est une problématique longtemps évoquée dans le monde des entreprises publiques du pays, cette situation revêt aujourd’hui une importance particulière dans le secteur santé. Il questionne sur la place qu’occupe le travail au sein des blouses blanches et interroge sur la qualité de la prise en charge des patients dans les hôpitaux. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop