BICIG passe sous contrôle de l’Etat gabonais à hauteur de 67,2%

© D.R

Longtemps annoncé par de nombreux médias, l’officialisation de la prise de contrôle de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig) par l’Etat gabonais n’est plus qu’une question de temps. Ainsi, son Conseil d’administration qui s’est tenu ce mardi 19 juin 2018, aurait acté la cession des parts de BNP Paribas au FGIS.

Le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) aurait acquis les parts du groupe français BNP Paribas, qui était jusque là actionnaire majoritaire de la BICIG. De ce fait, détenant désormais 41% des parts, le bras armé de l’Etat gabonais en matière de prise de participation devient l’actionnaire majoritaire de l’une des plus puissantes banque du pays.

En effet, si l’information n’a pas encore fait l’objet d’un communiqué officiel de la part de la Bicig au sortir du Conseil d’administration présidé par Etienne-Guy Mouvagha Tchioba, certaines indiscrétions font état d’une prise de contrôle de l’établissement bancaire par l’Etat gabonais qui en outre, détient 26,2 % des parts de l’établissement.

C’est donc un jolie coup réalisé par l’Etat gabonais qui détiendrait dorénavant 67,2% des parts de la BICIG, qui en 2017 malgré un contexte économique plutôt morose, avait tout de même pu réaliser un bénéfice net après impôt de près de 10 milliards de Fcfa contre un peu moins de 9 milliards de Fcfa un an plus tôt.

Laissez votre commentaire