mercredi,1 décembre 2021
AccueilA La UneBGFIBank: Henri Claude Oyima affiche ses ambitions pour le Cameroun

BGFIBank: Henri Claude Oyima affiche ses ambitions pour le Cameroun

Ecouter cet article

Tout juste un mois après le lancement des travaux de construction de son siège social au Cameroun, le PDG du groupe BGFIBank, Henri Claude Oyima, est revenu sur sa vision pour la première puissance de la CEMAC. Au détour d’une interview accordée à nos confrères d’Investir au Cameroun, le Tycoon a ainsi décliné ses ambitions visant notamment à « faire de BGFIBank le fer de lance de l’économie nationale ».

Présent dans le paysage économique camerounais depuis une dizaine d’années, BGFIBank, premier groupe bancaire d’Afrique centrale, entend se déployer un peu plus dans les toutes prochaines années. Comme en témoigne le lancement des travaux de construction de son siège social à 10 milliards de FCFA qui comprendra pas moins de 8 niveaux et s’étendra sur une superficie d’environ 2572 m2, représentatif de sa vision, le groupe bancaire entend devenir « le fer de lance de l’économie camerounaise ».

En effet, comme l’a révélé son PDG, Henri Claude Oyima, au détour d’une interview accordée à nos confrères d’Investir au Cameroun, le groupe bancaire qui a d’ores et déjà annoncé sa volonté de renforcer ses fonds propres dans les prochains mois, entend se positionner « parmi les deux premières banques du pays, pas seulement en termes de total de bilan, mais surtout en termes d’accompagnement des financements structurants tant privés que publics ».

S’alignant ainsi sur son projet d’entreprise baptisé « Dynamique 2025 », mis en œuvre depuis janvier 2021 et axé sur 5 piliers et 25 priorités, cette ambition du groupe BGFIbank pour le Cameroun, devrait donc permettre au groupe bancaire de « renforcer l’exercice de ses activités avec plus de dextérité et de détermination au service de sa clientèle » comme indiqué par HCO. Avec en ligne de mire, des investissements massifs dans des secteurs de base comme l’eau, l’électricité, les télécommunications et les infrastructures, le groupe entend donc faire du Cameroun une place forte de son portefeuille.

Parti d’un capital de 10 milliards de FCFA qui est le minimum réglementaire, BGFIBank Cameroun qui l’a doublé depuis, et entend même le tripler à l’horizon 2023, devrait donc améliorer ses perspectives dans un pays qui reste la principale attraction du marché régional. Toute chose qui pourrait et devrait renforcer le positionnement du groupe en Afrique centrale. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop