BGD: salaires payés, grève suspendue !

© D.R

C’était l’ultime solution, payer ou prendre le risque d’une paralysie totale des activités de la Banque Gabonaise de Développement (BGD). Le ministre de l’Economie, Régis Immongault, s’est acquitté jeudi 21 mars dernier, une semaine après le dépôt de préavis de grève, de 200 millions de Fcfa qui correspondent à 1 mois de salaires impayés.

En effet, après le dépôt de préavis de grève le 13 mars 2018, par le Syndicat national du groupe BGD (Synag-BGD), le gouvernement par le canal  de son ministre de l’Economie s’est empressé de déminer la crise en moins d’une semaine.

C’est donc 200 millions de francs correspondant aux salaires du mois de mars qui ont été virés sur les comptes des employés, le jeudi 22 mars dernier. Une promptitude qui a eu le don d’apaiser les tensions, a tel point que les grévistes se sont hâtés de suspendre le mouvement d’humeur.

«Le net à payer du mois de mars a été entièrement réglé. La tutelle a respecté sa première part des négociations. Tout le monde a été payé. Le reste des acomptes des autres mois va être épongé selon les assurances du ministère de l’Economie. Donc le mouvement d’humeur est suspendu», a indiqué le secrétaire général du Synag-BGD, Ndama Traoré Mohamed.

Cette avancée, qui témoigne de la volonté du gouvernement d’apurer sa dette intérieure en respectant ses engagements, saura-t-elle se poursuivre d’autant plus que les 177 salariés de la BGD accusent déjà 5 mois de salaires non payés? Wait and see !

Laissez votre commentaire