BGD: faute de paiement de loyers des agences vont fermer

© D.R

Devant l’incapacité constatée de la Banque gabonaise de développement (BDG) à honorer les loyers mensuels de plusieurs de ses agences à Libreville notamment, l’administration provisoire de la Banque a décidé de la fermeture de plusieurs d’entres elles afin de réaliser des économies, croient savoir nos confrères de GabonReview.

Confrontés à d’énormes difficultés ces derniers mois et naviguant entre salaires impayés et grève à répétition, la Banque gabonaise de développement (BGD) aurait décidé selon certaines sources rapportés par le média en ligne GabonReview, de rompre plusieurs locations et ainsi acter la fermeture de certaines de ses agences.

Face à l’incapacité de la structure bancaire à honorer ses traites trimestriels, la direction provisoire chargée de veiller au bon fonctionnement de l’institution bancaire aurait décidé de fermer plusieurs agences. De ce fait, certaines agences auraient même déjà été débarrassées par la BGD qui aurait opté pour le transfert des personnels vers son siège social au Centre-ville.

Preuve des difficultés actuelles de la BDG, la direction aurait également décidé de limiter les locaux de son siège social sis à «l’immeuble diamant» à un étage sur trois, conservant uniquement le 6ème étage pour sa direction. La BGD aurait donc décidé de concentrer ses efforts sur ses agences provinciales afin de limiter ses dépenses de fonctionnement.

De plus, face au non-versement par l’Etat des remboursements de crédits des agents de ce dernier évalués à 200 millions de Fcfa que l’ancienne direction générale aurait accordé à des proches, la BGD se retrouve dans une situation de plus en plus délicate posant la question de l’emploi de certains de ses salariés.

Laissez votre commentaire