BEPC: les résultats 2018 en régression de plus de 12%

Lycée National Léon Mba © D.R

La session 2018 du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) au Gabon, a enregistré, ce lundi 16 juillet, un taux de réussite de l’ordre de 57,49% à l’échelle nationale, soit une nette régression de 12,46% par rapport à l’année dernière (69,95%). Des résultats mitigés qui s’expliqueraient non seulement par le retour aux coefficients antérieurs, mais aussi niveau des élèves jugétait faible.

C’est donc une année relativement calme, à l’exception de la grogne des professeurs enregistrée en mai dernier du fait de non-paiement des vacations de l’année 2017, puis un retour à la normal le même mois, qui s’est achevée avec la publication des résultats du Bepc. Malgré cette accalmie les résultats, mi-figue mi-raisin, sont quand même en deçà de ceux attendus.

Avec 36 067 candidats, dont 4 468 candidats libres qui se sont présentés à l’examen de fin du premier cycle sur l’ensemble du territoire national. Le taux de réussite n’a été que de 57,49%, contrairement à  l’année précédente au terme de laquelle les résultats étaient de 69,95%.

Pour le responsable en charge de l’organisation de cet examen, François Pango,  deux principaux facteurs expliquent ces résultats peu satisfaisants. Le premier étant le changement des coefficients des différentes épreuves. «L’année dernière, les coefficients des différentes épreuves étaient à 1 par décision de la Tutelle, excepté le rattrapage qui était à 3. Or, cette année, la donne a de nouveau changé avec la réhabilitation de tous les coefficients. Ce qui aurait quelque peu désaxé les candidats», a-t-il expliqué.  

La seconde raison étant simplement le niveau des apprenants, qu’il pense être relativement bas. «On ne peut évaluer que ce qu’on a enseigné. Si au terme de l’évaluation l’apprenant ne s’en sort pas, cela signifie simplement qu’il n’a pas le niveau ou encore qu’il n’a pas bien assimilé les enseignements dispensés depuis la classe de 6ème», a conclu le directeur du Brevet d’étude du premier cycle.

Laissez votre commentaire