mercredi,30 septembre 2020
Accueil A La Une Barro Chambrier: la nomination de Noureddin Bongo Valentin est «une provocation...

Barro Chambrier: la nomination de Noureddin Bongo Valentin est «une provocation de trop»

La nomination en qualité de Noureddin Bongo Valentin au poste de Coordonnateur général des affaires présidentielles lors du Conseil des ministres de ce jeudi 5 décembre 2019 a semble-t-il du mal à passer au sein de l’opinion et commence à susciter des réactions au sein de la classe politique gabonaise. C’est le cas du président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) Alexandre Barro Chambrier qui dans une publication sur son compte Twitter, a qualifié la propulsion du fils d’Ali Bongo Ondimba au sein de la présidence de la République comme « une provocation de trop »

A l’heure où l’opinion semble détournée par la vague d’arrestation des hauts cadres de l’administration publique et parapublique et même d’anciens ministres dont Brice Laccruche Alihanga, Noel Mboumba, Tony Ondo Mba et plus récemment Roger Owono Mba, plusieurs personnalités commencent à dénoncer la nomination du fils du président Ali Bongo Ondimba. Nommé Coordonnateur général des affaires présidentielles, Noureddin Bongo Valentin supplantant de facto par cette fonction, le cabinet du président de la République. 

Une pilule qui a du mal à passer dans les rangs de l’opposition et plus encore au sein de l’opinion, et qui pour certains acteurs de la vie politique gabonaise tel que le collectif Appel à agir démontre le « pouvoir grandissant de l’épouse et du fils d’Ali Bongo ». Une position adoptée ce vendredi par le leader du Rassemblement pour la patrie et la modernité qui a dénoncé cette nomination qui demontrerait la volonté d’Ali Bongo de passer le témoin à son fils. 

 

Dans un tweet publié ce jour, Alexandre Barro Chambrier a dénoncé « une volonté obstinée de dévolution monarchique ou familiale du pouvoir au Gabon en faveur de Noureddin Bongo Valentin ». Pour le leader du Rassemblement pour la patrie et la modernité l’ascension de ce dernier, qui plus est « un novice n’ayant aucune expérience ni capacités avérées constitue une provocation de trop ». Une sortie qui pourrait ne pas être la seul compte tenu des positions de plusieurs acteurs sur cette question  de monarchisation, laquelle est depuis hier au centre de tous les débats. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt

padding-top : 20px;