Barreau du Gabon: le Conseil d’Etat annule l’élection de Me Lubin Ntoutoume

Me Lubin Ntoutoume, avocat au barreau du Gabon © GMT

Saisi en contestation de l’élection du bâtonnier du Conseil de l’ordre des avocats du Gabon par Maîtres Jean Pierre Akumbu M’Olouna et Gilbert Eranga, le conseil d’Etat a vidé sa saisine, en prononçant l’annulation de l’élection de Maître Lubin Ntoutoume, avocat à la Cour, qui s’est tenue le samedi 31 mars 2018 dernier. Me Norbert Issialh a été désigné bâtonnier intérimaire.

De sources concordantes proches du Conseil d’Etat et des avocats du Gabon, l’élection de Maître Lubin Ntoutoume, qui s’est tenue fin mars dernier a été annulée, à la suite d’une requête introduite par deux avocats, à savoir Maîtres Jean Pierre Akumbu M’Olouna et Gilbert Eranga. Ces derniers contesteraient la qualité d’électeurs à plusieurs de leurs confrères, y compris Me Lubin Ntoutoume, pour défaut de cotisation.

Lire aussi >> Maître Lubin Ntoutoume nouveau bâtonnier de l’ordre des avocats 

Pour un des avocats proches du bâtonnier dont l’élection a été annulée, il s’agit d’une procédure dans laquelle, le président du Conseil d’Etat a été saisi alors qu’en principe, elle relève de la formation collégiale de l’institution. «Ils ont saisi le premier président du Conseil d’Etat alors qu’il s’agit d’un contentieux qui relève du Conseil de l’Ordre. Étant entendu que les deux organes en terme de répartition de compétences sont différents. Et le recours lui même n’avait pas d’éléments de preuves», a-t-il confié.

Un autre avocat contacté par Gabon Media Time s’est dit surpris d’une telle décision. Pour lui, le procès verbal de l’assemblée générale ne faisait pas état de défaut de cotisation concernant le bâtonnier élu. «Le procès verbal de l’assemblée générale du Conseil de l’Ordre des avocats précise que les avocats qui n’étaient pas à jour de leurs cotisations pouvaient voter. Je suis donc surpris que cet argument ait pu donner lieu à l’annulation de l’élection de Me Lubin Ntoutoume», précise-t-il sous anonymat.  
En attendant le calendrier d’un nouveau scrutin, Maître Norbert Issialh a été désigné Bâtonnier intérimaire de l’ordre des avocat du Gabon.

Laissez votre commentaire